Régime Paléo : notre avis sur ce régime alimentaire

Connaissez-vous le régime paléo ? Vous avez entendu parler de cette alimentation, mais vous ne savez pas de quoi il s’agit ? Vous souhaitez vous mettre au régime paléo ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le régime paléolithique et notre avis sur ce programme alimentaire.

Les principes du régime paléo

régime paléo

Le régime paléo consiste à s’alimenter de la même manière que nos ancêtres du paléolithique. C’est un régime et un mode de vie qui cherche à respecter et répondre aux besoins physiologiques de notre organisme pour que son fonctionnement soit optimal. Que mange-t-on dans le régime paléo ? Cette pratique alimentaire privilégie les protéines, les végétaux et les aliments oléagineux.
Popularisée en 1985 par un scientifique, l’alimentation paléolithique repose sur plusieurs principes :

  • Alimentation qui privilégie les protéines animales et végétales
  • Les produits laitiers et les céréales sont des aliments interdits
  • Forte consommation d’oléagineux
  • Régime qui aide à perdre du poids et à mieux s’alimenter
  • Compatible avec le sport (même de haut niveau) dans le but d’améliorer les performances

Attention à ne pas confondre ce régime avec le régime cétogène KETO.

Liste des aliments du régime paléo

Quels sont les aliments qu’on peut consommer avec le régime paléo ? Voici une liste des aliments paléo, pour vous aider à suivre ce régime :

  • Les viandes maigres
  • Les poissons et les fruits de mer
  • Les œufs
  • Les fruits et les légumes
  • Les graines et les fruits à coque
  • Les huiles végétales non-transformées (olive, noix, colza…) surtout pour l’assaisonnement ou la cuisson
  • Les fines herbes (pour assaisonner et remplacer le sel)

Par conséquent, quels sont les aliments interdits dans un régime paléo ? Dans l’alimentation paléo, on ne consomme pas de céréales, légumineuses, produits laitiers, tubercules (pomme de terre, manioc…), produits industriels transformés et/ou sucrés, boissons gazeuses, alcool… Pour un régime paléo souple, les pommes de terre sont tolérées, mais leur consommation est réduite, comme le sel, qui est utilisé pour un assaisonnement modéré.

Quels sont les avantages et les inconvénients du régime paléolithique ?

Les avantages du régime paléo

Si le régime paléo est tant apprécié, c’est qu’il présente de nombreux avantages :

  • alimentation saine et équilibrée (et mode de vie sain, en général)
  • perte de poids et diminution de la graisse corporelle
  • amélioration des performances physiques et intellectuelles
  • augmentation de l’énergie
  • recettes variées, gourmandes et sensation de satiété
  • très bon apport en protéines et en fibres
  • compatible avec d’autres régimes

Les inconvénients du régime paléo

Le régime paléo présente quelques points négatifs, comme tout régime restrictif. Il peut être contraignant, avec ses nombreux aliments déconseillés, et il peut devenir lassant sur le long terme. Pour pallier cette lassitude, il est nécessaire de cuisiner et de varier les plats régulièrement. Autre inconvénient : des aliments qui sont bons pour la santé sont exclus de ce régime, comme les légumineuses et les céréales. Et ce type d’alimentation encourage à acheter des produits locaux et bio, qui peuvent coûter cher.
Enfin, il est possible de développer des carences en supprimant les produits laitiers, les céréales et les légumes secs. Certaines viandes peuvent également augmenter le cholestérol et les maladies cardiovasculaires. Il ne faut pas oublier que l’époque paléolithique est très lointaine et que les aliments ne sont plus les mêmes aujourd’hui (même la viande, qui est bien plus grasse de nos jours). Il n’est pas possible d’adopter un mode de vie identique à celui du paléolithique au XXIe siècle.

Le régime paléo est-il compatible avec le sport et avec d’autres régimes ?

régime paléo

L’alimentation paléo est compatible avec le sport, oui ! Les sportifs l’adoptent souvent, pour améliorer leurs performances, développer leur masse musculaire, réduire la graisse corporelle et pour augmenter leur énergie au quotidien. Il n’y a donc aucune contre-indication pour le sport en pratiquant le régime paléo.
Il est également possible d’associer le régime paléo à d’autres régimes ou à d’autres modes de vie :

  • végétarien : compatible, si vous consommez du poisson, des œufs et des fruits de mer, pour avoir une alimentation variée et subvenir à vos besoins en protéines ;
  • végétalien : pas compatible (car cela supprime beaucoup d’aliments et entraîne facilement des carences) ;
  • sans gluten : compatible, car le régime paléo interdit aussi les aliments sans gluten (produits transformés et industriels, céréales…) ;
  • pauvre en sel : compatible, car le régime paléo ne consomme pas, ou très peu, de sel et élimine les aliments industriels ;
  • casher : compatible ;
  • halal : compatible.

Quelles sont les bonnes habitudes à prendre pour adopter le régime paléo ?

régime paléo

Comment se mettre au régime paléo ? Quelles sont les bonnes habitudes à prendre ? Pour commencer le régime paléo (et s’y tenir !), il est important de prendre des habitudes et de faire preuve de volonté. Voici nos 5 astuces pour se lancer dans le régime paléolithique :

  • Commencez par vous débarrasser de tout ce qui n’est pas “paléo” chez vous, sinon vous risquez de succomber rapidement et de craquer pour des pâtes, des biscuits, des sucreries, etc. Ainsi, vous avez de la place pour bien débuter votre nouveau régime.
  • Essayez d’acheter vos produits bio et/ou locaux (le plus possible). Pour cela, on évite les supermarchés, on privilégie les marchés, les petits producteurs et les filières courtes.
  • On cuisine et on varie les recettes. En adoptant un nouveau régime, plus d’excuses pour ne pas cuisiner ! Partez à l’aventure et cherchez des nouveaux plats à mijoter, pour varier votre alimentation et ne pas vous lasser.
  • On fait attention aux boissons, comme l’alcool ou les boissons gazeuses, qui ne sont pas du tout “paléo” ! En bref, on consomme essentiellement de l’eau (dont de l’eau aromatisée, de manière naturelle), des tisanes, du thé et des jus (fruits ou légumes naturels).
  • On s’écoute et on se permet quelques douceurs, par exemple un gâteau au chocolat, préparé avec des ingrédients paléo (farine de châtaigne, oléagineux, fruits, miel, huile végétale, etc.). Bonne nouvelle : le chocolat de plus de 70 % de cacao est autorisé ! Avec modération, tout de même.

Notre avis sur le régime paléo ? C’est une alimentation équilibrée et vraiment saine, qui permet de prendre de bonnes habitudes et d’adopter un mode de vie naturel. Il est toutefois important de faire attention aux possibles carences, surtout si l’on associe régime paléo et régime végétarien, par exemple. Pour perdre du poids, l’alimentation paléo est recommandée et apporte de véritables résultats.

Coach sportif professionnelle J’ai pour objectif de permettre au plus grand nombre de trouver des informations et conseils de qualité et surtout gratuitement grâce à ce magazine dédié aux Femmes.

Nous Toutes