Ça y est, Noël est fini… 🙁 Ne reste plus que le gris au-dessus des toits, et ce froid qui nous fouette le visage ! Au revoir guirlandes, bonjour tristesse…Revoilà notre bonne vieille copine, la dépression hivernale !

Alors, je dis stoppe ! Cette année, j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes, et d’arrêter de fréquenter cette garce de déprime saisonnière. Je me retourne donc vers ma Mamie pour avoir quelques bons tuyaux.

« Bois un verre de champagne matin et soir avant les repas, et la dépression s’atténuera. »

Sérieusement, Mamie ?! C’est pas ma dépression qui va diminuer, mais mon portefeuille ! Un autre remède peut-être ?

 

Une question de lumière

Apparemment, la lumière impacterait notre comportement, et il n’y a pas que ma Mamie qui le dit. Voici pourquoi : la mélatonine et la sérotonine sont les chefs d’orchestre de nos humeurs. Un duo indissociable : la sérotonine se transformant en mélatonine. La 1e gère le jour et la bonne humeur, et la 2nde gère la nuit et le repos. Et pour se transformer, la sérotonine a besoin de lumière. Et là, on dit merci l’hiver de baisser l’intensité lumineuse. Du coup, bim, l’organisme produit encore de la mélatonine en journée, et bonjour fatigue et déprime. Notre corps lutte contre la mélatonine toute la journée, et le soir, épuisé, il n’arrive plus à en produire pour s’endormir. Épuisement le jour / Agitation la nuit, on est au top de notre forme !

Il existe une solution simple pour lutter contre ça : la luminothérapie. Sur ma liste au Père Noël, je voulais y mettre un voyage au soleil en janvier, mais je me suis résignée à acheter une lampe spéciale avant. Elle est équipée d’une ampoule délivrant 10 000 lux, sans infrarouges ni ultraviolets.

Il faut s’y exposer au moins 20 minutes par jour, de préférence le matin pour se réveiller. Mais, si le ciel est bas et qu’au bureau on manque de luminosité, comme c’est le cas pour moi, on peut aussi se faire un petit bain durant l’après-midi. Mais, ne surtout pas s’exposer après 19h si vous ne voulez pas subir des insomnies.

De mon côté, je l’ai placée sur mon bureau au travail. Je ne vous raconte pas la tête de mon boss quand il l’a vue, mais je lui ai expliqué que c’était elle ou moi (lumière ou maladie, baisse de productivité, etc. etc.). Alors, il n’a plus rien dit (bon ok, c’est surtout parce que j’ai un patron vraiment cool). Ayant un mur derrière moi, je n’éblouis personne. Par contre, je rayonne à l’agence, on ne voit plus que moi quand je l’allume ! Cela fait deux mois que je la teste tous les jours, et j’avoue que je ne suis ni déprimée, ni fatiguée, ni malade comme tout le monde autour de moi. Mais, peut-on ne l’attribuer qu’à la lumière ?

 

« Fais le plein de magnésium »

Parce que la déprime ne passera pas par moi cet hiver, j’ai complété ma luminothérapie par un renfort en magnésium.

Je suis sujette aux crampes dans les pieds, très régulièrement, avec des réveils nocturnes bien sympathiques. Alors, une cure de magnésium s’impose. De plus, le magnésium est également connu pour être bénéfique en cas d’état de stress, d’anxiété et de tension grâce à ses effets sur la relaxation musculaire. C’est un anti-stress naturel, et un excellent allié contre la fatigue. Donc, pas de doute à avoir : traitement de fond pour l’hiver. Attention toutefois, le magnésium peut vous détraquer le ventre, donc, demandez toujours conseil à votre pharmacien ou médecin afin d’avoir le magnésium qui vous convient, avec la posologie adéquate.

Et pour être sûre qu’aucun virus ne m’atteigne cet hiver, mon dernier allié : la gelée royale. Elle est un véritable stimulant et fortifiant pour les défenses immunitaires. Je l’ai prise sous forme d’ampoule, mélangée avec du miel et du pollen, pendant 20 jours en novembre.

Nous sommes début janvier, et hormis le nez qui coule un peu, j’ai passé les fêtes de fin d’année en parfaite santé et pleine d’énergie ! Ça faisait longtemps que cela ne m’était pas arrivé.  Et pourtant, j’étais entourée par ma sœur et sa gastro, mes neveux et leurs bronchites, mes collègues et leurs grippes.

 

Alors, à moi, le foie gras, le saumon, la dinde, la bûche, que j’ai savourés de toutes mes papilles. Et je suis prête à attaquer l’année 2017 de bon pied 🙂

smiling leonardo dicaprio fireworks happy new year cheers

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer